Voisin, avez-vous une tasse de sucre?

Je suis seul à la maison. Je viens de prendre un bain, mon mari sort avec des amis pour une soirée et j’ai envie de prendre un café. J’enfile ma robe facile un peu délavée, prends les serviettes dans l’armoire, le lait et le sucre. Mais dès que j’ouvre le pot pour prendre un morceau, je vois que le pot est vide. mince. Mon mec a fini le sucre ce matin et ne l’a même pas rajouté. Hommes…

Je me dirige vers la cave où je veux me procurer un nouveau paquet de morceaux de sucre. Rien où le sucre devrait normalement être. Alors tu ne le penses pas, n’est-ce pas ? Sans sucre? Je cherche encore partout dans la cave.. Peut-être sucré ?
Pas de sucre ou de bonbons à trouver nulle part… Bon sang. Vous connaissez ce sentiment quand vous avez vraiment besoin de prendre une tasse de café ? J’ai ce sentiment maintenant…

Je suis désespéré, alors je sors de chez moi et sonne à la porte des voisins. Personne à la maison… Je passe devant les voisins après, ce sont des personnes âgées qui me demandent d’entrer et puis je ne peux pas sortir. Alors marchez quelques portes jusqu’à des voisins à qui je ne parle pas très souvent. Nous nous saluons quand nous passons, mais pas souvent. Alors je sonne.

Vous ouvrez. Maintenant, je m’en souviens à nouveau. Ton beau visage, tes beaux yeux.. Tu es mon beau voisin. Pfff, tu me regardes avec tes yeux bleus et ta barbe. Je bégaie un peu et te demande : ” Salut, je suis… je suis le voisin et je suis désespéré. ” Je te souris mais tu me regardes avec inquiétude. Je dis avec un sourire : ‘Je suis prêt pour une bonne tasse de café mais j’ai oublié de prendre du sucre aujourd’hui. Joli cliché mais le café c’est mon chocolat. J’en ai besoin. Est-ce que tu as du sucre pour moi ?

Je te regarde. Enfin tu es à ma porte et nous pourrons parler un jour. Ma femme est partie un week-end entier avec ses sœurs, j’ai donc toute la place pour moi. J’ai croisé les bras devant ma poitrine mais maintenant je ris aussi. Je lève un sourcil et dis : ” Le café, c’est ton chocolat, n’est-ce pas ? ” Je te montre les dents.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *